voisine menace de me frapper

J’étais à mon domicile lorsque une femme que je ne connaissais pas a sonné à ma porte. Voyant qu’elle n’avait pas de manteau, ni de sac avec elle, elle semblait venir de l’immeuble. J’en ai déduit que c’était une voisine qui habite dans le même immeuble.
Elle voulait avoir une discussion par rapport à son fils, situé dans le garage du sous-sol de notre immeuble avec ses copains et à qui je venais de faire des remarques parce qu’ils squattaient la nuit et venaient de me pourchasser dans le garage.
Je suis sortie sur le paillasson en disant à cette femme que je m’interrogeais simplement sur ce que faisaient ces jeunes dans le garage surtout qu’ils venaient de me pourchasser dans le sous-sol. Elle a d’abord menacé de me frapper, je suis rentrée chez moi, puis elle a forcé ma porte en hurlant et en continuant de vouloir rentrer à mon domicilie; L’altercation a duré 2 minutes, je me suis réfugiée dans ma chambre, pour aller chercher mon portable et appeler la police. Elle est rentrée chez moi puis voyant que j’appelais la police elle est partie.

TchipiTchoupi
Auteur :
TchipiTchoupi
H/F :
Femme
Lieu de l'incident :
Chartres-de-Bretagne, France
Date de l'incident :
16/03/2022
Univers :
Maison - Lieu de vie
Endroit :
Appartement
Type de violence :
Insulte, menace

2 réponses

  1. Et bien ! Quelle frayeur vous avez dû avoir !
    Être menacée d être frappée et voir cette personne rentrer chez vous de force.
    Ça montre bien qu’on ne peut plus rien dire (vous avez interpellé ces jeunes) sans risquer des insultes au mieux, des menaces ou pire encore. Car on ne sait jamais trop sur qui on tombe et parfois ces jeunes reviennent ….plus nombreux pour faire peur ou là en l occurrence vous ont envoyé leur mère.
    Parfois discuter permet de régler le différent mais a priori cette personne ne vous en a pas donné l occasion.
    Est ce que la police s est déplacée suite à votre appel ? Que vous ont ils dit et conseillé ?
    Avez vous revu cette voisine et ces jeunes ?
    Pardon ça fait beaucoup de questions !
    Ça ne doit pas être évident…vous avez du être choquée.

  2. Bonsoir. Quand j habitais à Toulouse j ai eu un problème de voisinage dans mon immeuble qui n a pu se régler à l amiable. Mon voisin refusait de discuter et le quotidien devenait pénible à coups de petites réflexions ou actes pas très bienveillants. On m avait conseillé de contacter le Syndic de l immeuble pour faire une sorte de médiation. Peut être pouvez vous aussi y avoir recours si les jeunes continuent à squatter le garage ?
    J espère plutôt que cela se soit calmé pour vous et votre tranquillité !

Laisser un commentaire

Témoignages conseillés

Violences conjugales classées sans suite – la violence peut être psychologique.

Je me fais le relai d une jeune nantaise qui explique avoir eu le courage de porter plainte il y a quelques années pour violence conjugale mais dont la[…]

Articles conseillés