Agression sexuelle par mon copain

J’avais 15 ans, il en avait 17, on sortait ensemble depuis quelques mois. Ce soir là on était au foyer du lycée, on s’embrassait, et il a passé sa main sous mon t-shirt, sous mon soutien-gorge, puis dans ma culotte. Il ne ‘a jamais demandé mon autorisation, je me suis figée et je n’ai rien dis, et il a continué.
Je lui faisait confiance.

Ascane
Auteur :
Ascane
H/F :
Femme
Lieu de l'incident :
Moirans-en-Montagne, France
Date de l'incident :
17/12/2020
Univers :
Ecole - Etudes
Endroit :
Collège - Lycée
Type de violence :
Agression sexuelle

5 réponses

  1. Chère Ascane,
    Ton témoignage est important (en plus d être très touchant) car il soulève à quel point le consentement doit être mis au cœur de l éducation sexuelle des jeunes. Comme tu dis tu lui « faisais confiance ». Ce n est pas parce que c était ton copain depuis plusieurs mois que c était « permis ».
    L éducation au consentement dans les relations sexuelles devrait être un enjeu de santé publique. Ton témoignage le rappelle. Toute activité sexuelle non consentie porte atteinte à autrui et est contraire à la loi. ( s’il fallait le rappeler).
    Par ailleurs le consentement doit être demandé à chaque fois, rien n est acquis même après plusieurs mois, même après plusieurs relations sexuelles d ailleurs.
    On ne peut pas présumer que l autre en a autant envie que soi.
    En France on insiste pas assez sur cet aspect dans l éducation des jeunes, des affiches pourraient être réalisées (cela se fait dans certains pays). C est très courageux de ta part d en parler et tellement utile pour que les comportements changent. bravo!!!

    1. Je te remercie pour ce message adorable. Il faut savoir qu’il l’a refait a plusieurs reprises, et que je suis quand même rester avec pendant encore cinq mois. Aujourd’hui, nous avons tout les deux changé de lycée, je n’entend donc plus parler de lui, et j’arrive a passer à autre chose petit a petit. De plus j’ai un copain adorable, qui fait tout son possible pour me faire oublier cet incident, et qui lui me demande à chaque fois si je suis d’accord pour faire quelque-chose.

      1. Recoucou Ascane. Je te comprends car parfois de peur de perdre quelqu un, on n ose pas toujours réagir et on peut même finir par se dire que certains comportements sont normaux parce qu on ne sait pas – mais ça ne l’est pas quand le consentement n est pas mutuel.
        Je suis vraiment et sincèrement plus qu heureuse de lire que petit à petit tu arrives à aller de l avant (je voulais te demander comment justement aujourd hui tu allais depuis cet épisode, si tu as trouvé de l aide dans ton entourage familial amical ) et de lire que ton petit ami actuel respecte le consentement et donc te respecte en fait.
        D ailleurs si tu dis qu il est adorable c est qu il l est :). Cette histoire te fera oublier l autre, le changement de lycée est une très bonne chose car le croiser régulièrement ne serait pas facile. On tombe sur de belles personnes et ce n est que de celles ci dont il faut s entourer et se souvenir :))) et puis cette expérience te permet de savoir ce que tu veux et ce que tu ne veux plus surtout. Je suis ravie d échanger avec toi c est important ton témoignage. Il faut sensibiliser les garçons et les filles 🙂 Camille

        1. Oui, avoir changé de lycée me permet non seulement de ne plus le voir, ni en entendre parler, mais aussi de m’épanouir dans ma vie. Car dans mon ancien lycée, la formation ne me plaisait pas, je ne m’y sentait pas bien. Maintenant je suis une formation qui me plaît, j’ai des amis en or, et je ne vois plus ce garçon qui a en partie détruit la vie que j’avais avant.

  2. Voilà qui fait plaisir à lire ! Je te souhaite le meilleur dans ta formation au lycée et plein de bonheur à venir :). Tu as tout l avenir devant toi.
    Tu as su rebondir, changer de voix et de cadre et cela t a aidé. Tu as bien fait. Félicitations à toi.

Laisser un commentaire

Témoignages conseillés

Articles conseillés